Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 23:27

photo-9.jpg

 

La décision d'un petit journal de l'association va enfin se matérialiser :-) Une bonne raison de faire vivre notre raison de vivre...

En effet, tous les adhérents de l'Art du Timbre Gravédécouvriront dans leurs boites aux lettres, courant du mois de septembre 2011, le premier numéro de LEUR revue ! De format A4, elle comptera pour commencer une dizaine de pages sur des sujets liés à l'histoire, la création et la fabrication du timbre-poste, interviews avec les artistes et actualités philatéliques. « Del. & Sculp.»dont le sujet de prédilection sera celui de la gravure des timbres, parlera également de l'art de la gravure en général, des événements liés à ce domaine, le timbre n'étant rien d'autre qu'une mini estampe, la plus petite surface imprimée, tirée à des millions d'exemplaires.

Le titre du journal « Del. & Sculp. » rend hommage à l'association d'artistes peintres, graveurs créateurs de timbres-poste créée en 1980 dont le président était le graveur Pierre Béquet. Ce titre, qui peut paraître au premier abord être destiné aux initiés, ambiguë et difficile à prononcer est pourtant une évidence. Quelques mots sur sa signification... « Del. » ou « delin. » veut dire en abrégé « delineavit » du latin « a dessiné ». « Sculp. » ou « Sc. » de « sculpsit » veut dire « a sculpté ». Ces indications suivies du nom de l'auteur du dessin original ainsi que de celui de l'auteur de la gravure, font partie de ce qu'on appelle, dans le vocabulaire technique de l'estampe, la « lettre », c'est à dire, toute impression écrite, par opposition au dessin, qu'elle accompagne. Cette signature est ainsi caractéristique de l'estampe.


Les revues spécialisées dans le domaine de la gravure et de l'estampe sont aujourd'hui peu nombreuses. Nous vous conseillons vivement de lire les « Nouvelles de l'estampe »,  la seule revue spécialisée dans ce domaine.


logo.png

 

Publication  scientifique, portant sur l'histoire de l'estampe, des origines à nos jours, elle dépend du Comité national de la gravure française et possède ses bureaux au département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France (BNF), qui la soutient. Fondée en 1963 par Jean Adhémar, alors conservateur du Cabinet des estampes de la BNF, elle prend alors la forme d'un simple cahier ronéotypé mensuel. Michel Melot, devenu rédacteur en chef en 1971, la fait profondément évoluer. Elle devient alors une revue scientifique qui accueille des études de fond sur l'estampe ancienne et contemporaine, tout en poursuivant son rôle de signalement des actualités. Elle paraît aujourd'hui cinq fois par an.

Pour en savoir plus : www.nouvellesdelestampe.fr

photo-8

Albert Decaris © Tous droits réservés


Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Juin 2011
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 00:03

 

IMG_0237.JPG

 

Stand de l'ATG au Salon de Metz  © Tous droits réservés

 

 

Pour tous ceux qui n'ont pu se déplacer à Metz pour le 84e Congrès national de la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP), du 10 au 13 juin, voici un bref résumé en images de ces quelques jours riches en rencontres philatéliques :)


Le timbre-poste créé par Claude Andréotto et émis pour cette occasion eut un grand succès. L'artiste a animé plusieurs séances de dédicaces ce qui fut également le cas de la jeune graveuse Sarah Bougault, auteur du timbre-poste « Mère Térèsa » émis en 2010.

 

 

IMG_0178.JPG

 

Claude Perchat © Tous droits réservés

 

L'illustratrice Claude Perchat a également été présente durant ces quelques jours au Salon, pour des séances de dédicaces sur le stand du bureau des TAAF, qui mettait en vente anticipée sa toute dernière création « Manchots-papous-Pierre Bignon ». C'est l'occasion de dire quelques mots sur cette artiste hors pair qui a pour son compte de nombreuses créations pour La Poste. Claude Perchat a fait de sa passion, le dessin son métier assez tardivement. Auparavant, elle exerçait le métier de secrétaire de direction à l'ESAM (Ecole supérieure des arts modernes). A partir de 1995, elle décide de se lancer dans une nouvelle aventure. Suite à une formation intensive dans le domaine du graphisme, l'artiste travaille pour les agences de communication, réalise des logos... La première commande de La Poste date de l'an 2000. Elle réalise alors ses premiers timbres à date et des illustrations de « documents philatéliques officiels ». En 2004, La Poste lui confie la création du Carnet de Voyages "La France à Vivre", des vignettes LISA, des enveloppes Premier Jour. Elle en est à son 5e timbre-poste pour les Terres australes et antarctiques françaises et a créé la figurine « Juliette Dodu » (2009) pour la France.

 

 

claude-marc.png

 

Marc Boukebza, directeur de la Philatélie pour les TAAF et Claude Perchat.

© Tous droits réservés

 

 IMG_0234.JPG

 

Sarah Bougault avec Le Kid, poupon-mascotte

de l'Adresse Musée de La Poste de Paris. 

© Tous droits réservés

 

Le stand de l'association était mis en valeur durant ces quelques jours, de part son emplacement au Salon mais également parce que l'Adresse Musée de La Poste exposait ses plus belles pièces philatéliques sur le thème de Metz, juste à coté :-)


Bienvenue aux nouveaux adhérents qui ont rejoint l'association ce weekend là !

 

Pour plus d'informations sur :

Claude Perchat : www.claude.perchat.com et www.perchat.com

Sarah Bougault : ici

Claude Andréotto : www.andreotto.com

La philatélie des TAAF : www.taaf.fr

 

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Juin 2011
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 00:37

 

 

timbres-poste-0578.jpg


J. J. Metz, organisateur du Salon de Metz, juin 2011

© Tous droits réservés

 

C'est à la ville de Metz que revient en cette année 2011 l'accueil du 84econgrès national de la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP). A cette occasion, La Poste émet un timbre gravé en taille-douce représentant les monuments emblématiques de la ville. La figurine, mise en vente anticipée pendant toute la durée du Congrès, du 10 au 13 juin, est dessinée et gravée par l'artiste Claude Andréotto.

 

 

TPMetz-2.jpg

 

 

Timbre-poste dessiné et gravé en taille-douce par Claude Andréotto, d’après les photos de J. P. Dumontier, La Collection et G. Marché, C. Lehenaff, Photononstop

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la FFAP, il s'agit là d'une association régie par la Loi de 1901. Elle a pour finalité de fédérer les associations philatéliques (régies également par la loi de 1901 ou 1908 pour l'Alsace et la Moselle), d'être le lien avec leurs partenaires et de gérer la philatélie associative. Elle regroupe 623 associations philatéliques rassemblées dans 23 groupements régionaux et un groupement d'associations de collectionneurs spécialisés, soit un total d'environ 40 000 membres individuels dont plus de 5000 jeunes. 

 Le timbre-poste avec vignette avoisinante émis pour l'occasion est une création de Claude Andréotto, dessinateur et graveur hors du commun qui possède à son compte plus de 500 créations philatéliques pour la France, Andorre, Monaco et DOM TOM. La figurine représente la cathédrale (construite en 1220) qui est l’église principale du diocèse de Metz en Moselle et l'un des plus remarquables monuments de la ville. Avec ses 6500 m² de verrières d'époques diverses signées d'artistes tels Hermann de Munster, Théobald de Lyxheim, Pierre Gaudin ou Marc Chagall) elle se veut la cathédrale la plus lumineuse de France. Sur la vignette, l'artiste a fait figurer la Porte des Allemands bâtie entre le XIIIème et le XVIème siècle. Elle ressemble à un petit château-fort et doit son nom aux chevaliers teutoniques ou frères hospitaliers de Notre-Dame des Allemands, qui fondèrent un hôpital dans cette rue, au XIIIe siècle.

 

 

Une vignette LISA, créée par Stéphane Humbert-Basset sera disponible uniquement pendant les 4 jours du Salon, commémore le centenaire de l’hôtel des Postes de Metz. 



Informations pratiques :

Le Congrès aura lieu au Centre International des Congrès de Metz / 

Rue de la Grange aux Bois
57070 Metz


Tel. 03 87 75 13 16. Ouverture : les vendredi, samedi et dimanche de 9h00 à 18h00 et le lundi de 9h00 à 17h00. Plusieurs séances de dédicaces sont organisées pour l'occasion : Claude Andréotto, Claude Perchat et Sarah Bougeault nous honorent de leur présence durant ces quelques jours de "rencontres philatéliques".

Pour plus d'informations sur le Congrès

: ici

Pour plus d'informations sur l'artiste Claude Andréotto : 

http://www.andreotto.com/

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Juin 2011
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 11:52

 

Pour le 100e anniversaire de la naissance de Georges Pompidou, un court métrage, de qualité, est réalisé par La Poste Enseigne d'Auvergne. Le timbre-poste sera émis en juillet 2011. 

 


Repost 0
Published by Art du timbre gravé
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 23:02

 

Grav_013-copie-1.jpg

 

 

L'actualité est favorable à notre belle et vieille taille-douce :) Trop longtemps restée dans l'ombre, elle commence à immerger et se faire une place dans les domaines de l'art, de l'industrie et de la philatélie contemporains. Face à un monde dans lequel la copie et l'éphémère accaparent tous les domaines, la gravure représente des valeurs sûres. Aussi, La Poste se voit investir sur les quatre années à venir dans des machines laser, presses et rotatives taille-douce. Le nombre de timbres-poste en taille-douce est en nette augmentation. Les événements culturels autour de la gravure sont nombreux, l'idée étant d'expliquer de façon ludique et à un large public ses différentes techniques et procédés d'impression.

L'Adresse Musée de La Poste fait partie des lieux qui défendent et rendent hommage à cet art longtemps considéré comme insignifiant car trop vite associé à la reproduction. Aussi, une salle du musée lui est entièrement consacrée. Dans une série de vitrines (films documentaires à l'appui) et à travers des pièces philatéliques uniques : projets, maquettes, poinçons, essais de couleurs et bons à tirer, le processus de fabrication des timbres-poste est expliqué. Le blog du musée en parle.


M1-60V.jpg

Pierre Béquet, "Manchot papou",

maquette du timbre-poste, 1976 (Inv. 2011.0.724).

© L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

 

Le musée y accueille régulièrement les artistes graveurs de timbres-poste pour animer des démonstrations de gravure en taille-douce. Le samedi 14 mai, à l'occasion de la « Nuit européenne des musées », Yves Beaujard est venu partager sa passion, son métier, son travail avec les quelques 600 visiteurs noctambules.


DSCN3044BIS.jpg

Yves Beaujard enseigne la gravure au Kid,

le petit poupon devenu mascotte du musée.

© L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR

 

La conservation préventive des poinçons gravés de timbres-poste étant à l'ordre du jour actuellement au musée, Le Kid devient petit reporter et explique en ligne le travail actuel du conservateur et de son équipe :

 

www.flickr.com

La Société des Amis du Musée de La Poste (SAMP) en parle également sur son blog :

http://samp.unblog.fr

 

Enfin, un message pour ceux qui souhaitent venir consulter les archives ou les pièces qui ne sont pas actuellement exposées : le Département de la conservation du Patrimoine accueille tout chercheur sur rendez-vous (du lundi au vendredi, tel. 01 42 79 24 35).

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Mai 2011
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 01:30

 

Deux émissions philatéliques voient le jour ce week-end en France. La première, liée au « 250ème anniversaire de la création de la première école vétérinaire du monde », à Lyon, figure le portrait de son fondateur, Claude Bourgelat. La seconde, célèbre Autun, ville créée par les Romains à la fin du Ier siècle av. J.-C.


 

beaujardS-copie-3

Sophie Beaujard © DR


Le timbre-poste communément appelé « Bourgelat » est dessiné par Sophie Beaujard, la fille d'Yves Beaujard qui, lui, en est le graveur. C'est l'occasion de dresser un portrait de cette jeune artiste, qui commence tout juste à réaliser des timbres. Sophie Beaujard fait ses études à l'Ecole des Arts et Industries graphiques Estienne. Ayant obtenu un BTS en expression visuelle en 1988, elle travaille pour des agences de publicité et de presse pour finalement se mettre à son propre compte en 1990. Elle débute dans les domaines de l'illustration de livres pour enfants, livres scolaires et parascolaires, ainsi que de la publicité. Sophie Beaujard collabore alors déjà avec son père, également illustrateur à cette époque. Elle réalise pour lui des mises en couleurs de dessins et, plus tard, lorsqu'il commence à travailler pour La Poste, elle fait la traduction de ses dessins sous format numérique. Progressivement, sous l'impulsion de son père, l'artiste adapte son style à celui du dessin de timbre. Sa première commande pour La Poste est le dessin du bloc "El Romanic" émis pour Andorre en octobre 2010. Mis en vente anticipée le 14 mai 2011, "Le 250ème anniversaire de la création de la première école vétérinaire du monde" est sa première figurine pour la France.

Aujourd'hui, Sophie continue toujours à illustrer des livres pour enfants, tout en réalisant quelques créations de timbres-poste, documents philatéliques et timbres à date. Parmi ses projets : un jeu de société pour les jeunes enfants. Depuis peu, Yves Beaujard, son père, initie sa fille à la gravure. « J'en suis encore aux balbutiements, dit-elle, mais mon père m'encourage beaucoup, alors, peut-être que dans quelques années, avec beaucoup de travail, aurai-je le plaisir de graver aussi un timbre?... »

 

tp-bourgelat.jpg

Dessin de Sophie Beaujard,

gravure en taille-douce d'Yves Beaujard, 

© DR.


Des séances de dédicaces autour du timbre « Bourgelat » auront lieu le 14 mai, à l'école vétérinaire de Marcy-l'Etoile, dans le Rhône, 1, avenue Bourgelat de 9h30 à 15h00. Yves Beaujard dédicacera sa figurine le même jour au Carré d'Encre, de 10h00 à 12h00. Le timbre est également émis à Lyon, à l'occasion de la Conférence mondiale sur l'enseignement vétérinaire.

Un bureau 1er Jour d'émission se tiendra au Carré Marigny et à Marcy l'Etoile ce même jour. Un bureau temporaire sera également installé à la Maison de la Chimie, 28 Rue Saint Dominique, dans le 7e arrt de Paris.

 

30x60-timbre-autun.jpg 

      Dessin et gravure de Pierre Albuisson, 

© DR.

 

Un deuxième timbre-poste, dit « semi-panoramique », dessiné et gravé par Pierre Albuisson, est mis en vente anticipée le 14 et 15 mai, à la mairie d'Autun. L'artiste y sera présent et animera des séances de dédicaces durant ces deux jours.

Il représente une vue de la ville, avec, au premier plan, le Temple dit “de Janus” et deux personnages (St Lazare et une de ses sœurs) du trumeau du tympan de la Cathédrale.
L'artiste réalise également le timbre à date représentant un chapiteau de la Cathédrale St Lazare d’Autun (cachet original car non circulaire).

 

Pour plus d'informations sur Sophie Beaujard c'est : ici

Pour en savoir plus sur l'année mondiale vétérinaire c'est : ici 

Pour plus d’informations sur Pierre Albuisson : www.pierre-albuisson.com et www.tilleuls-a-danser.eu

 

 

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Mai 2011
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 22:54

 

 

 

photo-72-copie-1.jpg

© Christian Broutin / DR.

 

L'artiste peintre, illustrateur Christian Broutin (né en 1933) est l'auteur du tout nouveau timbre-poste de la série « Europa » sur un thème qui lui est particulièrement proche : les forêts. La figurine sera mise en vente dans tous les bureaux de poste à partir du 9 mai 2011. L'émission sera cependant précédée, comme à l'habitude, le 8 mai, d'une vente anticipée 1er jour accompagnée d'une séance de dédicaces par son auteur, au Carré d'Encre, 13bis, rue des Mathurins, Paris 9e,de 10h à 12h ; un autre point de vente anticipée se tiendra le même jour à Strasbourg, dans le cadre d'une journée portes ouvertes du Parlement européen.

 

 

tibmbre9.jpg

 

"Les forêts" timbre-poste de la série "Europa", imprimé en héliogravure,

dessin de C. Broutin, Mise en page : B. Kekus-Slizowska © DR.


 

Le thème de la nature est prédominant dans l'œuvre de cet artiste qui a déjà réalisé près d'une trentaine de timbres-poste pour la France et DOM TOM. Sa première création philatélique, le timbre émis à l'occasion du 50ème Salon philatélique d'Automne, date de 1996. Parmi ses préférés figurent « Carcassonne » (2000), les trois blocs de la série « Jardins de France » (2003-2005) ou encore le bloc « Roses anciennes » (1999). C'est à travers ces timbres que l'artiste se dit avoir « particulièrement aimé exprimer son attachement à la nature et au paysage ».

Enfant déjà, Christian Broutin trouve dans le dessin, la peinture et la rêverie son domaine de prédilection. Dès l'âge de 5 ans, il copie les dessins de Grandville et de Gustave Doré. Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Métiers d'art (1962), il renoue avec son enfance à la fin des années 1950 lorsqu'il réalise ses premiers dessins d'inspiration fantastique. Il trouve alors également sa « manière ». Ses tableaux sont peints à l'huile ou à l'acrylique, leur surface est lisse, sans moindre empâtement. Parallèlement, l'artiste met en pratique ses talents dans le domaine des arts graphiques et la publicité. Il illustre romans, couvertures de livres, affiches de films... Remplies d'un réalisme poétique et fantastique à la fois, d'un style qui lui est propre, ses œuvres, petites ou grandes, sont reconnaissables au goût fascinant de l'artiste pour les détails. Il fait partie de ce mouvement « réaliste et imaginaire » créé par Dan Jacobson en 2005 et adhère ainsi au groupe des Maxiréalistes”.

 

Un ouvrage illustré par Christian Broutin vient d'être publié aux éditions du palais, Château de la Roche-Guyon :

 

 

couvoriginedumonde1


Frédéric Révérend, "L'origine du monde est à la Roche-Guyon",

La Roche-Guyon, 2011.

 

Plusieurs séances de dédicaces sont prévues pour l'occasion :

 

  • Samedi 14 mai de 15 à 18 h, à Vernon (27), Librairie La Compagnie des Livres
  • Samedi 28 mai, de 15 à 18 h, à Mantes la Ville (78), Librairie La Réserve

  • Dimanche 29 mai, 15h, à Paris, Jardin des Tuileries

 

 

Pour plus d'information sur l'artiste :

http://www.christian-broutin.fr

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Mai 2011
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 23:07

 

La cathédrale de Reims fête ses 800 ans et La Poste s'associe à l'événement en émettant pour l'occasion un bloc de deux timbres-poste. Ces figurines, gravées en taille-douce par Elsa Catelin, seront mises en vente anticipée le 6 et le 7 mai prochains au Palais de Tau, 2 Place du Cardinal Luçon, à Reims. L'artiste y sera présente et dédicacera ses créations durant les deux jours (10h00 à 18h00).

 

photo-71-copie-1.jpg

« 800e anniversaire de la Cathédrale de Reims », dessin et gravure d'Elsa Catelin, bloc de 2 timbres-poste, 2011 (vente générale le 7 mai 2011) *. Le timbre-poste de gauche représente un élément de la Grande Rose de la façade occidentale ("Vie et glorification de la Vierge Marie"). Le timbre de droite représente un élément de la Rose du bras nord du transept (vitrail de la « Création ») © La Poste / DR.

 

Elsa-Catelin.jpg

 

 

C'est l'occasion pour nous d'esquisser un portrait de cette jeune et talentueuse artiste, créatrice de timbres-poste. Née en 1975, Elsa Catelin découvre la gravure à l'atelier Brito, à Rennes, lors de son année de licence en arts plastiques. Prise de passion pour cette discipline, elle intègre la première année de DMA gravure à l'Ecole Estienne, en 1997. Ses premières expériences professionnelles sont celles de la gravure industrielle chez Boutroué à Paris ou encore, dans le domaine médical chez Pillet Hand Protheses aux Etats-Unis et à l'Institut National des Jeunes Aveugles. Finalement, elle quitte Paris en 2004, s'installe à Périgueux, et travaille à l'Imprimerie Phil@poste-Boulazac, à l'atelier de gravure des timbres-poste. Elle est aujourd'hui l'auteur de plus de quarante timbres-poste et illustrations de "Documents philatéliques officiels" réalisés tant pour la France que Monaco et les DOM TOM.


Pour plus d'informations concernant cette émission voir : Société des amis de la cathédrale de Reims  

 

* Elsa Catelin signe également le souvenir philatélique émis pour l'occasion. Sarah Lazarevic est l'auteur du timbre à date "Premier jour".


Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Mai 2011
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 01:07

 

SalonEstampe.jpg

 

 

Du 29 avril jusqu'au 1er mai 2011 se déroule, au Grand Palais, à Paris, le Salon International de l'Estampe, en association avec le Salon du Livre ancien.

Le Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France présente, pour l'occasion, une sélection d’estampes et de dessins (du XVème siècle à nos jours), sur le thème « Politiquement correct ? ». Au programme également les Ateliers Moret qui proposent des démonstrations de tirages d’estampes dans diverses techniques : impression en taille-douce, impression lithographique ou sérigraphie.

 

Pour plus de renseignements sur le Salon, les exposants et animations autour de la gravure c'est ici

 

C'est aussi l'occasion de vous rappeler qu'un autre événement important se tient en ce moment à Liège et s'articule autour de la 8e Biennale internationale de Gravure contemporaine (25 mars – 15 mai 2011). Elle propose une vingtaine de manifetsations qui témoignent de la vitalité et de la variété de l'art gravé.


 Affiche_Biennale_SITE.jpg

 

Pour plus d'informations sur l'événement c'est ici 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:51

 

SarahBougault.jpg

Sarah Bougault © DR.

 

A la grande joie des philatélistes et passionnés d'estampe, une nouvelle génération de graveurs de timbres-poste fait son apparition. Le métier du graveur et notamment celui, bien particulier, du graveur de timbres-poste, continue d'exister, continue d'être transmis. Parmi ces « nouveaux arrivants » : le très jeune Pierre Bara qui rejoint l'Imprimerie Boulazac où il seconde Elsa Catelin ; Line Filhon ou encore, Sarah Bougault dont on a choisi de dresser ici le portrait.

 

 Illustratrice et graveur, Sarah Bougault, née en 1982, travaille pour La Poste depuis environ deux ans. Ancienne élève de l'Ecole Estienne, diplômée de gravure en 2003 puis, d'un DSAA Illustration Médicale, elle travaille d'abord pour l’association de Christian Bessigneul, en commençant par l’édition d’ouvrages en relief destinés aux mal-voyants, puis sur des supports plus inattendus, de communication ou mobilier pour des musées, toujours dans la technique de gravure en relief. Elle a participé à la création de l'atelier « Tactile studio » qui utilise les procédés de gravure numérique pour concevoir et fabriquer des supports dédiés aux personnes en situation de handicap visuel (mal et non voyants). C'est dans ce cadre là qu'elle réalise avec Cyril Abati les matrices en laiton reproduisant 16 œuvres les plus représentatives des collections du musée du quai Branly et destinées à illustrer un ouvrage pour non voyants, imprimé par les ateliers André à Paris (mai 2011).

 

 

boubou_detail_bd.jpg      

« La grande différence avec la gravure de timbre, en dehors de l'aspect numérique, c'est la taille des détails. Le grand défis de l'échelle existe toujours mais sous une autre forme. La virtuosité miniature de la gravure de timbre est, dans ce cas particulier, remplacée par un jeu de conception qui doit pouvoir être lisible avec les doigts. »


  boubou_2_bd.jpg

 

 

Le gaufrage est obtenu par déformation du papier provoquée par une forte pression donnée sur machine entre la partie femelle, la gravure en relief, et la partie mâle, la contrepartie, qui doivent parfaitement s’accorder. Le résultat est une image en bas-relief.


 

 

 

 

3statuettes_4_bd.jpg © DR.

 

  L'ouvrage pour le musée du quai Branly.

Un vis à vis photographie/gaufrage associé

à un commentaire audio pour guider la découverte tactile.

 

Quant à son travail pour La Poste, il est tout récent. Elle conçoit, tout d'abord, quelques maquettes de timbres, des « poinçons d'essai » ainsi que des timbres à date. Le graveur Yves Beaujard, qu'elle rencontre dans le cadre d'un stage à l'Ecole Estienne, l'initie à la gravure du timbre. Sa première création philatélique est le timbre-poste « Mère Térèsa », émis en 2010. Elle réalise également en taille-douce, une deuxième figurine pour la France, « Gaston Monnerville » dont l'émission est prévue cette année.

 

images.jpg

 

Mère Thérèsa, timbre-poste dessiné et gravé

par Sarah Bougault, 2010 © DR.

 

 

Sarah Bougault dédicacera ses timbres lors du Congrès de la FFAP, à Metz, le samedi 11 juin.

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article