Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 01:07

 

SalonEstampe.jpg

 

 

Du 29 avril jusqu'au 1er mai 2011 se déroule, au Grand Palais, à Paris, le Salon International de l'Estampe, en association avec le Salon du Livre ancien.

Le Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France présente, pour l'occasion, une sélection d’estampes et de dessins (du XVème siècle à nos jours), sur le thème « Politiquement correct ? ». Au programme également les Ateliers Moret qui proposent des démonstrations de tirages d’estampes dans diverses techniques : impression en taille-douce, impression lithographique ou sérigraphie.

 

Pour plus de renseignements sur le Salon, les exposants et animations autour de la gravure c'est ici

 

C'est aussi l'occasion de vous rappeler qu'un autre événement important se tient en ce moment à Liège et s'articule autour de la 8e Biennale internationale de Gravure contemporaine (25 mars – 15 mai 2011). Elle propose une vingtaine de manifetsations qui témoignent de la vitalité et de la variété de l'art gravé.


 Affiche_Biennale_SITE.jpg

 

Pour plus d'informations sur l'événement c'est ici 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:51

 

SarahBougault.jpg

Sarah Bougault © DR.

 

A la grande joie des philatélistes et passionnés d'estampe, une nouvelle génération de graveurs de timbres-poste fait son apparition. Le métier du graveur et notamment celui, bien particulier, du graveur de timbres-poste, continue d'exister, continue d'être transmis. Parmi ces « nouveaux arrivants » : le très jeune Pierre Bara qui rejoint l'Imprimerie Boulazac où il seconde Elsa Catelin ; Line Filhon ou encore, Sarah Bougault dont on a choisi de dresser ici le portrait.

 

 Illustratrice et graveur, Sarah Bougault, née en 1982, travaille pour La Poste depuis environ deux ans. Ancienne élève de l'Ecole Estienne, diplômée de gravure en 2003 puis, d'un DSAA Illustration Médicale, elle travaille d'abord pour l’association de Christian Bessigneul, en commençant par l’édition d’ouvrages en relief destinés aux mal-voyants, puis sur des supports plus inattendus, de communication ou mobilier pour des musées, toujours dans la technique de gravure en relief. Elle a participé à la création de l'atelier « Tactile studio » qui utilise les procédés de gravure numérique pour concevoir et fabriquer des supports dédiés aux personnes en situation de handicap visuel (mal et non voyants). C'est dans ce cadre là qu'elle réalise avec Cyril Abati les matrices en laiton reproduisant 16 œuvres les plus représentatives des collections du musée du quai Branly et destinées à illustrer un ouvrage pour non voyants, imprimé par les ateliers André à Paris (mai 2011).

 

 

boubou_detail_bd.jpg      

« La grande différence avec la gravure de timbre, en dehors de l'aspect numérique, c'est la taille des détails. Le grand défis de l'échelle existe toujours mais sous une autre forme. La virtuosité miniature de la gravure de timbre est, dans ce cas particulier, remplacée par un jeu de conception qui doit pouvoir être lisible avec les doigts. »


  boubou_2_bd.jpg

 

 

Le gaufrage est obtenu par déformation du papier provoquée par une forte pression donnée sur machine entre la partie femelle, la gravure en relief, et la partie mâle, la contrepartie, qui doivent parfaitement s’accorder. Le résultat est une image en bas-relief.


 

 

 

 

3statuettes_4_bd.jpg © DR.

 

  L'ouvrage pour le musée du quai Branly.

Un vis à vis photographie/gaufrage associé

à un commentaire audio pour guider la découverte tactile.

 

Quant à son travail pour La Poste, il est tout récent. Elle conçoit, tout d'abord, quelques maquettes de timbres, des « poinçons d'essai » ainsi que des timbres à date. Le graveur Yves Beaujard, qu'elle rencontre dans le cadre d'un stage à l'Ecole Estienne, l'initie à la gravure du timbre. Sa première création philatélique est le timbre-poste « Mère Térèsa », émis en 2010. Elle réalise également en taille-douce, une deuxième figurine pour la France, « Gaston Monnerville » dont l'émission est prévue cette année.

 

images.jpg

 

Mère Thérèsa, timbre-poste dessiné et gravé

par Sarah Bougault, 2010 © DR.

 

 

Sarah Bougault dédicacera ses timbres lors du Congrès de la FFAP, à Metz, le samedi 11 juin.

 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 21:53

 

 

accident-avion

"Accident d’avion à Juan de Nova", série de trois timbres-poste pour les TAAF,

dessinés et gravés par Jacky Larrivière, offset et taille-douce, 2011

© D.R.

 


Fabriqués par Phil@poste à l'Imprimerie Boulazac située près de Périgueux, les timbres-poste des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont réalisés, à 95 % en taille-douce (!). Une tradition qui perdure à la plus grande joie des philatélistes. Voici un bref aperçu de la philatélie et de la conception des figurines postales des TAAF, devenus aujourd'hui collectivité d'outre-mer.


Gérés par un préfet, administrateur supérieur qui est à la fois représentant de l'Etat et responsable de la collectivité, les Terres australes et antarctiques françaises, n'ont pas d'habitants permanents. Les districts subantarctiques et la terre Adélie accueillent selon les bases entre 20 à 100 personnes (scientifiques et personnels techniques) qui y séjournent de quelques mois à un an.

Une « Commission philatélique » des TAAF, présidée par le préfet, administrateur supérieur, se réunit une fois par an, à Paris, pour choisir les sujets des timbres de l'année à venir. Le programme (la collection) compte environ une quinzaine de figurines de différentes valeurs faciales. Leur réalisation est confiée à des dessinateurs, graveurs choisis par la Commission. Claude Andréotto, Pierre Albuisson, André Lavergne, Yves Beaujard et bien d'autres, font partie des heureux élus. La mise en vente de la nouvelle collection a lieu le 1er janvier sur les districts. A cette date, une oblitération unique est apposée par les gérants. La vente officielle débute le 2 janvier. A noter que depuis 1955 ce territoire a émis plus de 600 timbres-poste.

La Commission peut également décider d'une émission hors programme, en cours d'année, pour illustrer un événement important. Ce dernier bénéficie d'une seule oblitération « premier jour », sur un seul district.

 

 

marc-boukebza2.jpg

Marc Boukebza, Directeur de la Philatélie,

responsable de la conception des timbres-poste des TAAF.

Paris, 4e arrt. © D.R.


Les timbres-poste des TAAF sont en vente pendant deux ans. Le plus souvent en feuilles de 25 figurines identiques, ces timbres peuvent également être imprimés sous forme d'un bloc, d'une bande ou d'un carnet. Leurs thématiques ont toutes un lien avec la vie présente ou passée des districts : faune, flore, minéraux, navires, personnages célèbres ou événements ayant marqués l'histoire de ces territoires. Ils ne peuvent être utilisés que dans les TAAF. Les lettres sont affranchies et oblitérées par des gérants postaux dans les bases subantarctiques, en terre Adélie et par les vaguemestres aux îles Eparses. Ils y apposent également un tampon « longitude / latitude ». La lettre poursuit ensuite sa route vers son destinataire à l'adresse indiquée. La lettre envoyée peut empreinter deux voies distinctes pour arriver aux TAAF. Elle peut voyager par bateau, le Marion Dufresne, qui se rend quatre fois par an dans les Terres australes françaises où il dépose du courrier ; ou par avion, car les îles Eparses ne connaissent actuellement pas de desserte maritime régulière.

 

martin-vivies

"Base Martin de Viviès",

timbre-poste dessiné et gravé par Claude Jumelet, 2011

 © D.R.   

 

Si vous souhaitez recevoir un courrier des TAAF, le principe est simple ! Libellez-le à une adresse de votre choix et affranchissez le avec un timbre des TAAF du tarif en vigueur. Glissez ensuite le courrier dans une enveloppe affranchie au tarif en vigueur à la gérance postale de votre choix dont vous trouverez la liste ici 

 Votre lettre reviendra à son destinataire après avoir voyagé jusqu'aux TAAF ;-)

 

De beaux timbres gravés en taille-douce sur des lettres voyageant par-delà les mers et les océans … ! Quelle belle idée de collection !

 

Pour en savoir un peu plus sur l'histoire de la philatélie et de la poste des Terres australes et antarctiques françaises c'est ici  

Pour acheter les timbres des TAAF en France, plusieurs solutions : www.boutique-taaf.fr, rendez-vous également au 34, bd Sébastopol, 75004 Paris ou encore à l'Espace Timbre de l'Adresse Musée de La Poste, 34, bd de Vaugirard, 75015 Paris.

Pour plus d'informations sur l'année 2011 est celle des outremers en France. Pour plus d'informations sur le sujet c'est ici 

 

 


 

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 00:39

 photo-41.jpg

 

Stand de l'ATG au Salon philatélique de Printemps,

à Angers © D.R.

 

Ce samedi 9 avril, à Angers, se déroula la septième assemblée générale de notre association. Nous tenons à remercier tous les adhérents présents lors de cette rencontre annuelle, ils étaient plus de soixante ce jour, ainsi que ceux qui ont bien voulu nous transmettre leurs pouvoirs. 


Voici pour tous ceux qui n'ont pas pu se déplacer, un bref résumé de la réunion et des décisions prises pour les années à venir. 

L'association, qui compte aujourd'hui 1000 membres payants et qui ne cesse de croître, prévoit de renforcer sa communication envers ses adhérents mais aussi vers l'extérieur. L'accent sera mis sur la communication numérique. Sur le blog vous trouverez régulièrement toute l'actualité de l'association, quant aux contenus du site, ils seront mis à jour très prochainement. L'assemblée générale approuve également le projet de réalisation et de diffusion à tous les membres d'une publication à compter de septembre de cette année. Ce journal d'un grand format et d'une dizaine de pages sera diffusé deux fois par an au sein de l'association et relatera des événements passés, en cours et à venir liés à l'activité de l'association, au timbre gravé et à l'estampe en général. La revue scientifique « Nouvelles de l'estampe » dont le rédacteur en chef est Remi Mathis, conservateur du Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale de France, pourra accueillir régulièrement les informations liées à l'actualité de l'association. 

D'autre part, l'ATG vous invite dès aujourd'hui à participer au colloque sur le thème de la création des timbres-poste, qu'elle organise durant le Salon d'Automne à Paris, le jeudi 3 novembre 2011 (la date reste à confirmer). Une table ronde autour du devenir du timbre ainsi que des objectifs de l'association aura lieu dans l'après-midi.

L'ATG sera également présente lors du 84e Congrès de la FFAP, à Metz (du 10 au 13 juin 2011) ainsi que lors du Salon international de la gravure à Morhange (du 3 au 25 septembre 2011). 

Les dates des prochaines assemblées générales sont les suivantes : 2012 (avril / mai) à L'Adresse Musée de La Poste, Paris ; 2013 (avril / mai ) à Amiens, Congrès de la FFAP. Le projet d'un timbre-poste émis par les TAAF afin de soutenir l'Art du Timbre Gravé, sera soumis à la Commission philatélique des TAAF en octobre 2012. Si le projet est retenu, la figurine verra le jour à Amiens, lors du Congrès de 2013.

 

 photo-43.jpg

 

A partir de droite :

Yves Beaujard (vice-président), Pierre Albuisson (président) et André Lavergne,

graveurs de timbres-poste © D.R.

 


Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 15:36

 

itvf1970Imprimerie à Boulazac © Tous droits réservés

 

 

Nous pouvons d'ores et déjà nous réjouir ! L'imprimerie Phil@poste Boulazac, établissement de La Poste, va investir sur les quatre ans à venir 16 millions d’euros sur le site industriel de Boulazac, en Dordogne. L'usine, dont les machines utilisées actuellement ne sont pas toutes jeunes car les TD6 datent des années 1960 et la RGR-2 du milieu des années 1980, pourra notamment se doter d’une clicherie taille-douce laser (d'un rendu bien meilleur qu'actuellement), d’une presse taille-douce feuille à feuille quatre couleurs, d’une rotative taille-douce trois couleurs.


 On pourrait croire à un poisson d'avril ;-) ! Mais ce n'est pas le cas. Sans être forcément rangée au placard, notre taille-douce qui avait fini, durant ces dernières années, par être considérée comme belle, mais trop chère a vu le nombre de timbres gravés en baisse... D'autres procédés comme l'offset et l'héliogravure lui avaient été préférés, alors que cette technique était devenue, par tradition, une image de qualité du timbre-poste français. La productivité va augmenter : une machine qui produisait 2 000 à 3 000 feuilles/heure, pourra en fabriquer jusqu'à 10 000 feuilles/heure.L’imprimerie prend également des parts de marché à l'étranger. Le dernier date de la fin 2010. Elle fournira les quatre plus grosses valeurs de timbres-poste en taille-douce (!!) à l’effigie du roi, pour la Thaïlande. Une excellente nouvelle pour l'association.


Continuons à nous battre pour que ce bel héritage des Dürer, Nanteuil et autres prestigieux représentants, soit maintenu et le travail des artistes préservé dans le domaine de la philatélie. Quel plaisir de coller sur une enveloppe un chef-d'œuvre en miniature reproduit selon des techniques originales ! 


Merci encore à tous d'être à nos côtés !


 Merci à Gauthier Toulemonde pour son édito dans "Timbres magazine" du mois d'avril 2011 ;-) !

Repost 0
Published by Art du timbre gravé - dans Avril 2011
commenter cet article