Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 19:05

Collectionner a un coût

Chaque année apporte son lot d’émission de timbres par la très officielle Poste. Les thèmes en sont divers et commémorent en général des événements qui sont, bien entendu, laissés à la discrétion des autorités compétentes comme l’on dit généralement.
C’est ainsi que l’on retrouve pêle-mêle les petits et les grands événements qui ponctuent la vie d’une nation.

C’est dire si notre collectionneur de timbres est tout à la fois un témoin mais aussi une sorte de diariste du temps qui passe.
Seulement voilà, au-delà d’un acte qui se veut d’abord esthétique, cette passion-là a aussi un coût. On pense ici, bien évidemment, au gamin qui va demander à ses parents l’argent pour assouvir sa passion naissante, mais aussi à notre humble collectionneur plus ou moins argenté.
Un de nos amis philatélistes s’est ingénié à estimer le coût total de l’acquisition de l’ensemble des timbres émis par la Poste française chaque année.

La poste a émis, en 2007, 313 timbres dont 74 timbres (38,88 €) sont des carnets de Marianne. Ce qui nous ramène à 239 timbres.

Mais, les philatélistes qui collectionnent tout, achètent également les carnets de timbres émis avec des publicités différentes.

Sur ces 239 timbres, il y en a 20 qui sont en fait tirés des carnets de voyage d’artistes et qui sont incorporés dans une feuille entière (coût 38 €, deux carnets à 19 €).

On en arrive donc à 219 timbres différents soit un coût de 214,44 euros.

Mais la poste ne s’en tient pas là et met sur le marché un certain nombre de documents qui intéressent aussi les collectionneurs.

- En premier le livre des timbres de l’année qui reprend tous les timbres émis et vendu 69 euros.

- La Poste émet également un document philatélique au format de 21x27 qui reprend le timbre émis en fournissant des explications sur : la gravure du timbre, l’illustration en GAO (gravure assistée par ordinateur), vendu par abonnement au prix de 180 euros

- Des livres sous reliure cartonnée au prix unitaire variant de 12 à 19,80 €. Trois livres sont parus en 2007 pour un coût total de 46,70 €.
 
- Des enveloppes dites Prêt à poster (PAP). En 2007, un abonnement complet revenait à 385,15 euros.

- Des petites gravures à 2 euros pièce et dont l’abonnement revient lui à environ  70 euros par an.

L’acquisition de l’ensemble de ces timbres et autres carnets revient, pour l’année en tout et pour tout à 1042,17 euros et ce sans compter les émissions spéciales de « Périgueux » concernant les timbres autocollants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Art du timbre gravé
commenter cet article

commentaires

anjy 07/08/2009 15:10

a force de trop vouloir en faire la poste décourage, dégoute les collectionneurs.
Ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils trônent depuis longtemps.

Léonard 21/04/2008 15:31

Je suis tout à fait d'accord avec cette analyse sur la sortie annuelle des timbres français.
Nous avons l'impression que la France au niveau philatélie s'alligne sur certains pays d'Afrique ou auparavant sur certains pays d'Europe de l'Est.
Ces dernières années le choix de la quantité sortie est au détriment de la qualité.
Il faudrait qu'il t ait un arrêt sur les séries annuelles qui n'ont peu de sens (Exemple les Oui, Non, Invitation, C'est un garçon, c'est un fille, les portraits de région, les carnets artistiques, etc...). Auparavant pour la journée du timbre, il y avait un seul timbre gravé c'était bien maintement il y a 3 timbres, 1 carnet et un bloc en hélio c'est trop.
Le timbre devait en priorité accompagné un commémoration d'uh site, d'un personnage, d'un évènement choisi ceci est de moins en moins le cas. Nous devons revenir à une philatélie de qualité avec plus de timbres gravés, moins de quantité de timbres sur l'année mais le choix devra être judicieux et maitrisé.